Des activités culturelles, un débat sur l’entrepreneuriat et l’insertion des jeunes à travers des projets sur l’élevage, l’agriculture et la pêche ont rythmé la deuxième édition du Festival cultuel “Solidarité et Développement” du village de Barga, une localité située dans la commune de Démette, (Podor).

Le maire de la commune de Démette, Abdoulaye Élimane Dia, a magnifié cet évènement qui, selon lui, a permis de ‘’vivifier et de montrer les riches facettes de la culture du Fouta’’.

Il a également salué l’initiative de l’Association des Jeunes pour le développement de Barga (AJDB), avant de mettre en exergue les “importantes” réalisations du gouvernement dans cette zone à travers “les infrastructures, comme la route confortable entre Ndioum et Pété et l’axe Cas-Cas- Démette, déjà goudronné”.

Parmi ces réalisations, le maire a aussi cité les ponts et chaussées pour le désenclavement de l’île à Morphil.

Le coordonnateur du festival, Harouna Demba Seck, a indiqué que cet évènement culturel, désormais inscrit dans l’agenda du Fouta, permet de mettre en exergue toutes les valeurs culturelles de cette contrée du nord du Sénégal. C’est aussi une occasion de parler des questions de développement du Fouta et du Sénégal, de donner aux partenaires une opportunité de soutenir les actions de développement, particulièrement dans le domaine de l’agriculture.

À LIRE  300. 000 tonnes d’arachide exportées en 2018-2019