L’Agence UMOA-Titres a mobilisé « plus de 3.420 milliards » de francs CFA pour les Etats de la zone UEMOA en 2019, un exercice qui lui a permis de s’illustrer « sur son cœur de métier qui reste la levée de fonds mais aussi sur une expertise plus pointue qu’est la gestion active de la dette », a indiqué son directeur général, Adrien Diouf.

En 2019, “l’Agence UMOA-Titres a mobilisé pour les Etats de la zone UEMOA, plus de 3 420 milliards FCFA dont 1 645 en Bons Assimilables du Trésor et 1 775 en Obligations Assimilables du Trésor atteignant ainsi un nouveau record en termes de montant mobilisé sur une année”, a-t-il indiqué dans un entretien accordé au dernier numéro de Financial Afrik.

“La structure des titres émis a également été particulièrement satisfaisante; de plus en plus d’émetteurs optant pour le in fine sur leurs émissions allant jusqu’à 5 ans et permettant ainsi de poursuivre la standardisation des instruments de dette et de rallonger la durée du stock de dette”, a analysé M. Diouf.
Il rappelle que l’Agence UMOA Titres a également organisé en 2019 “plusieurs opérations d’envergure dont celle du Sénégal du 06 décembre dernier et les opérations d’échanges de titres de la Côte d’Ivoire en mai et octobre 2019”.
“Lors de ces opérations, a-t-il précisé, la Côte d’Ivoire a pu échanger près de 282 mds de titres arrivant à échéance en 2019 et en 2020 contre des nouveaux titres arrivant eux à échéance en 2022 et 2024, assortis de conditions financières en ligne avec les conditions actuelles du marché”’.
Au final, 2019 ‘’est donc une année où l’AUT s’est illustrée sur son cœur de métier, qui reste la levée de fonds mais aussi sur une expertise plus pointue qu’est la gestion active de la dette, gage de valeur ajoutée pour nos Etats’’, a souligné son directeur général.

À LIRE  la Banque mondiale accorde 225 milliards de FCfa au Sénégal

FAAPA-