La suppression de la limitation des mandats présidentiels “n’est pas l’ordre du jour” des travaux de la Commission du Dialogue politique, a affirmé vendredi le pôle des plénipotentiaires de la Majorité à la Commission du Dialogue politique.

“A la suite de la parution d’articles de presse faisant état d’une proposition de la Majorité pour la suppression de la limitation des mandats présidentiels, le pôle des plénipotentiaires de la Majorité à la Commission du Dialogue politique informe l’opinion nationale et internationale qu’une telle question n’est pas à l’ordre du jour des travaux de la Commission”

Le pôle de la majorité “tient à préciser que jamais, ni dans les séminaires ou échanges préparatoires aux réunions, ni dans les briefings ou débriefings de groupe, une telle proposition n’a été faite”.

Il dénonce “une vaine tentative de manipulation et de divertissement de l’opinion mais également d’une volonté manifeste de jeter le discrédit sur l’action du président (…) Macky Sall qui, par la Constitution issue du Référendum du 20 mars 2016, a définitivement clos le débat sur la limitation des mandats”.

Depuis le référendum du 20 mars 2016, ’’la durée du mandat du Président de la République est de cinq ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs’’. APS

À LIRE  COVID-19/ SÉNÉGAL : 95 nouveaux cas positifs, 100 nouveaux guéris