La Banque africaine de Développement a approuvé, un financement de 62,83 millions d’euros, soit 41,21 milliards de francs CFA, au Gouvernement du Sénégal pour la mise en œuvre de la première phase de son Projet d’appui et de valorisation des initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes, première phase (PAVIE I).

La Banque africaine de développement (BAD) a mis sur la table un montant de 41,21 milliards de francs Cfa , soit 62,83 millions d’euros, pour soutenir la première phase du Projet d’appui et de valorisation des initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes (Pavie I).

C’est à l’issue du conseil d’administration de la BAD , tenu en début de semaine, que l’institution et le Fonds africain de développement (Fad) ont approuvé , le financement de la première composante de la Délégation générale à entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj).

Cette initiative vise essentiellement à créer une synergie d’ensemble entre secteurs privés, institutions, banques afin qu’ils puissent soutenir techniquement et financièrement les initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes au Sénégal.

Ce projet va financer plus de 14000 initiatives entrepreneuriales et générera 65000 emplois directs et 89000 indirects, soit au total 154000 dont 60% destinés aux femmes.

En outre, seront formés plus de 27 mille entrepreneurs, dont plus de 15 mille femmes, alors que 2 200 entreprises bénéficieront d’un appui en matière de transformation digitale et 3 500 autres (dont 50% dirigés par des femmes) d’un soutien à la formalisation afin de sortir de l’informel » , a noté le communiqué de la banque panafricaine.

La coopération entre le Sénégal et la BAD comprend actuellement 32 opérations, avec un engagement d’environ 1 205 milliards de francs CFA, soit 1,84 milliards d’euros.

À LIRE  ZLECAF : Les atouts économique pour l’Afrique, selon la Banque mondiale

Les domaines d’intervention touchent les projets du secteur public nationaux, privés et régionaux.