Le 64e Ballon d’or sera remis ce lundi 2 décembre lors d’une cérémonie à Paris. Au rang des favoris et aux côtés des habituels Lionel Messi et Cristiano Ronaldo: plusieurs joueurs de Liverpool, vainqueurs de la Ligue des Champions. Parmi eux, le Sénégalais Sadio Mané, qui porte les espoirs de l’Afrique.

Demain le grand jour du trophée prestigieux bien sûr mais la question qui taraude l’esprit est de savoir si ça sera le même pour Sadio Mané. Puisque l’international sénégalais, sur le plan statistique a fait tout ce qu’il faut pour prétendre à une victoire cette année.

Depuis son arrivée à Liverpool, l’ancien joueur du FC Metz n’a fait que franchir des paliers. Et depuis deux années, le natif de Bambali a pris une certaine envergure dans l’effectif de son club.

La saison dernière, il a crevé l’écran par des statistiques hors normes. 22 buts et co meilleur buteur en premier League, 5 buts en Ligue des Champions avec à la clé le trophée de vainqueur. En ce début de nouvel exercice, il est déjà à 8 buts et 2 passes décisives en championnat et 2 buts en 5 apparitions dans la plus prestigieuse des coupes européennes.

Outre ces statistiques, l’ancien joueur de Southampton est allé encore plus loin en surclassant les grands noms à l’instar de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Il est le premier joueur dans l’histoire de la Premier League à jouer 50 matchs à domicile avec un club sans en perdre un seul (41 victoires et 9 matchs).

Mané est le seul joueur de Premier League à avoir marqué plus 25 buts (30) depuis le début de la saison dernière (sans avoir converti un penalty). Sur l’année civile 2019 en Premier League, il a inscrit 22 buts.

À LIRE  Comité de suivi du Force Covid-19 : Macky publie la liste des membres

Tous ces chiffres ahurissants plaident en faveur de Sadio Mané et s’érige comme l’archi favori à la succession de Luka Modric. Demain, le lauréat sera connu et peut être sera le numéro 10 sénégalais.


Car en terme de performances en 2019, peu de joueurs peuvent égaler l’international sénégalais: Ligue des Champions avec Liverpool, finale de CAN perdue, le tout avec 3 buts en Coupe d’Afrique et en terminant co-meilleur buteur du championnat d’Angleterre (23 buts).

Jamais l’Afrique n’a compté autant de candidats à la récompense suprême, et jamais le continent n’a autant prié pour remporter son deuxième Ballon d’Or. Verdict : lundi soir.