L’une des lois adopté hier lors du conseil des ministres consiste en réclusion criminelle et perpète pour les violeurs et pédophiles.

Le conseil des ministres a examiné et adopté le projet de loi modifiant la loi n° 65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal. Un texte qui comporte des chapitres visant à durcir la répression du viol et de la pédophilie avec des sanctions pouvant aller de la réclusion criminelle à perpétuité.

La criminalisation du viol est une demande des associations de défense des droits des femmes après la série d’agressions sexuelles relevée ces derniers mois. Au stade actuel de la législation, le viol est encore considéré comme simple délit, passible de cinq à dix ans de prison.

Au mois de mai, le corps de Bineta Camara, 23 ans, a été retrouvé à son domicile de Tambacounda (Est). La jeune femme avait péri lors d’une tentative de viol. Au lendemain de ce drame, une manifestation avait rassemblé à Dakar 300 personnes pour dire ‘’stop aux violences faites aux femmes’’.

Le président Macky Sall avait alors demandé au ministre de la Justice de préparer un projet de loi criminalisant le viol et la pédophilie.

À LIRE  COVID-19: Sénégal enregistre à ce jour 99 cas confirmés dont 9 guéris