Le bassiste sénégalais Samba Laobé Ndiaye a offert deux spectacles à Dakar, vendredi et samedi, dans le cadre d’une «mini-tournée» dénommée «Renaissance» et qui marque son retour sur la scène musicale sénégalaise,.

Le retour du bassiste s’inscrit dans le cadre d’une «mini-tournée» dénommée «Renaissance», un évènement marquant «le retour sur scène du bassiste Samba Laobé après plusieurs années» de pause faisant suite au décès accidentel de sa femme Marie Parsine Diop en 2016.

«Ces soirées seront le lieu de grandes retrouvailles des acteurs clés de la musique sénégalaise au Play Club les 22 et 23 Novembre 2019», avec à l’affiche de grosses pointures avec lesquelles Samba Laobé a collaboré.

Les artistes attendus sont : Ismaila Lo, Viviane, Coumba Gawlo, Idrissa Diop, Adji Ouza mais aussi Weuz Kaly (ex-chanteur du groupe Misaal) Alioune Kassé, Khady Mbaye, le Xalam.

Il y aura aussi Pape et Cheikh, Laye Seck, CarlouD, Yoro Ndiaye et «de grands musiciens comme Jimmy Mbaye, Dembel Diop (un de ses mentors), Ass Diouf, Papis Konaté, Babacar Dieng, etc.»

L’histoire de Samba Laobé Ndiaye débute après l’année blanche 1988. Après l’obtention de son Bac B et quelques mois à la Faculté des Sciences économiques de l’UCAD, Samba Laobé Ndiaye décide de se consacrer à la musique, plus précisément à son instrument fétiche, la basse.

C’est ainsi que démarre le groupe Misaal avec Weuz Kaly, Omar Ba, Papis Diong, NdaKHté, Racine Ly, Tenka, ousmane Wade…). Parallèlement Samba Laobé assure la basse d’Ismaël LÔ et de Solo Cissokho.

Dès 1996, l’album du groupe Misaal «Leer» rencontre un vrai succès et fait le bonheur des mélomanes sénégalais qui retrouvent l’esprit du Xalam II. Après plusieurs années de succès avec le groupe Misaal à Paris et à travers le monde, le groupe se sépare malheureusement en début des années 2000″.

À LIRE  Le cinéaste Massèye Niang n’est plus

Samba Laobé crée alors un quartet et joue au CCF, au Théâtre Daniel Sorano, au Just for You et participe à plusieurs festivals au Cap-Vert. Puis en 2001, il produit son propre album appelé «ScÉNeÉGALe» avec10 titres qui surfent sur des sonorités jazz, afro, mbalakh.

En 2003, Samba Laobé enregistre les basses dans l’album «Cey You» de Youssou Ndour et ceux de Viviane, Omar Ndiaye, Touré Kunda «Nit», Alioune Mbaye Nder, Souleymane Faye, Coumba Gawlo, Titi, Sidi Ngom, Thione Seck avec «Orientissime» et le défunt Ablaye Mbaye.

Il a assuré la composition et les arrangements des 2 derniers albums de ce jeune chanteur décédé en 2017 des suites d’un malaise en studio.

La prochaine étape de cette tournée «Renaissance» qui marque un nouveau départ pour Samba Laobé est Madrid. Le bassiste actuellement basé à Paris, en France, prépare de nombreux projets dont un album explosif avec bien des surprises pour les mélomanes sénégalais amateurs de Word musique, de Jazz et d’Afrobeat.