Pour la campagne de commercialisation 2018-2019, 300.000 tonnes d’arachide ont été exportées, d’après le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture lors d’un forum sur la culture de rente à Kaolack.

Principale culture de rente au Sénégal, l’arachide continue de mobiliser l’essentiel des surfaces emblavées dans le centre, l’est et le sud du pays. Les productions enregistrées depuis près d’une décennie en témoignent. En 2016, la production, qui a frôlé 1,5 million de tonnes, a permis des exportations record de 365.000 tonnes, mettant sur le devant de la scène les exportateurs de graines.
Venu présider le forum du Collectif des producteurs et exportateurs de graines d’arachide (Copega), le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural a rappelé, hier, à Kaolack, cette nouvelle donne. « Avec plus de 300.000 tonnes exportées en 2018-2019, le Sénégal a montré ses capacités à retrouver sa place dans le marché mondial des produits arachidiers dont il a toujours fait partie des champions. Ces performances ont positivement impacté sur l’économie nationale. Elles ont été le fruit d’une combinaison entre l’engagement de l’Etat pour développer la filière et des producteurs et exportateurs», a souligné Pape Malick Ndao, lors de la cérémonie d’ouverture à laquelle ont pris part plusieurs acteurs de la filière oléagineuse et des personnalités du monde des affaires.
L’ancien préfet du département de Nioro, qui a représenté le minitre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, a indiqué que la production de 1,5 million de tonnes enregistrée l’année dernière dans le sillage de celles des campagnes précédentes est due en partie aux efforts de l’Etat pour soutenir les producteurs en intrant et matériels agricoles. Il a révélé l’accréditation du laboratoire de la division des semences aux normes de l’Ocde, un sésame pour accéder au marché européen. Le Directeur du Cosec, Mamadou Dione, a réaffirmé l’engagement de sa structure à accompagner les producteurs et exportateurs dans leur stratégie de conquête de nouveaux marchés. Le président de l’Unsas a plaidé pour une levée définitive de la taxe sur les exportations de graines d’arachide.

À LIRE  ABDOU KARIM FOFANA INVITE LE PRIVÉ A INVESTIR DANS LA CONSTRUCTION