Aissata Tall Sall, présidente du mouvement politique « Oser l’avenir » a été nommée jeudi, envoyée spéciale du président de la République, Macky Sall.

Cette avocate de carrière est née à Podor. Elle y effectue ses études élémentaires, avant de rallier Dakar, pour poursuivre son cursus scolaire. C’est au Lycée des filles, John Fitzgerald Kennedy qu’elle décroche son baccalauréat. Elle s’inscrit ensuite à la faculté des Sciences juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar où au bout de quatre ans, elle en sort diplômée en droit privé. En 1992, après des stages, elle continue sa carrière à son propre compte. Du 4 juillet 1998 au 4 avril 2000, elle est nommée Ministre de la Communication, porte-parole du dernier gouvernement socialiste dirigé par le premier Ministre Mamadou Lamine Loum, sous le magistère du Président Abdou Diouf. Tombé dans l’opposition en 2000, son parti d’alors le Parti Socialiste (PS) survit à des pertes de militants et grands responsables ; elle s’accroche et en devient l’une des figures emblématiques. Cooptée dans le Bureau politique, elle gravit les échelons et se retrouve en 2007, après le congrès, porte-parole du Parti. En 2007, à l’issue du Congrès, elle devient la première femme de l’histoire du PS à accéder au poste de Secrétaire générale de l’Union régionale de Saint Louis. En 2018, elle se déclarait candidate à la présidentielle de 2019, sous la bannière de son mouvement “Oser l’avenir”, avant de finalement soutenir la mouvance présidentielle conduite par le Président, Macky Sall. Aissata Tall Sall est actuellement maire de la ville de Podor. Elle remplace à ce poste Mimi Touré nommée présidente du Conseil économique sociale et environnementale.

À LIRE  COVID-19: 15 nouveaux cas positifs et 14 malades guéris